Le capitaine de l'équipe de France Benjamin Toniutti décrypte son rôle de passeur

Le capitaine dispute ce mecredi face à l'Italie (20h45) son 300e match en équipe de France. Il décrypte son rôle.

Benjamin Toniutti (numéro 6) en action. (F. Mons/L'Équipe)

Le capitaine de l'équipe de France Benjamin Toniutti décrypte son rôle de passeur

Le capitaine dispute ce mecredi face à l'Italie (20h45) son 300e match en équipe de France. Il décrypte son rôle.

Benjamin Toniutti se souvient de sa première en Bleu comme si c'était hier. C'était à Parme, le 4 juin 2010. « On avait pris cher, 3-0 contre l'Italie », sourit le capitaine des Bleus qui, joli clin d'oeil, vivra une 300e sélection ce mercredi soir face à la Nazionale, en clôture du premier tour de l'Euro. En dix étés, il n'aura pas raté grand-chose, « peut-être huit matches, soit l'équivalent de trois week-ends de Ligue mondiale », souffle-t-il, fier de sa longévité mais absolument pas rassasié malgré les cinq médailles glanées. À seulement vingt-neuf ans, le « capitaine exemplaire » de Laurent Tillie a encore de beaux jours et deux passeurs devant lui, le charismatique Laurent Chambertin (336) et l'emblématique Alain Fabiani (392) dont il est le digne héritier par son jeu et son leadership. Ce mercredi soir, Benjamin Toniutti livrera un duel de très haut vol et de style face à l'étoile transalpine Simone Giannelli (23 ans), médaillé d'argent aux JO de Rio (2016). Pour L'Équipe, il décrypte son rôle.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (7) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
JEN-JEN le 18 septembre 2019 à 03h23

Dans cette interview, je retrouve toutes mes sensations sur ce poste extraordinaire sur lequel je joue depuis 35 ans - mais pas au même niveau évidemment (maxi "pré-nat"). Un poste où tu as la sensation de créer et où tu touches tout le temps le ballon !

répondre
6
0
voir tous les commentaires... (7)