US Open (H) : « Un moment inoubliable » pour Rafael Nadal à l'US Open

Après son titre à l'US Open, Rafael Nadal est revenu sur l'émotion particulière qu'il a ressentie dans le stade Arthur-Ashe et le scénario fou de la finale face au Russe Daniil Medvedev.

« Vous avez montré beaucoup d'émotion à la fin du match.
Les trois dernières heures du match ont été très intenses. Difficiles mentalement et physiquement. Et puis après, il y a eu le public, la vidéo... D'une certaine façon, c'était bien de voir tout ce que j'ai traversé. D'être capable d'être toujours là aujourd'hui, c'est particulier. J'ai connu des moments difficiles, physiquement mais ça devient compliqué mentalement aussi lors de ces périodes. Tout cela a fait que le moment était vraiment spécial. Inoubliable. Daniil (Medvedev) a été grand aussi. La façon dont il a joué... C'est un champion. Et je crois vraiment qu'il aura beaucoup d'autres occasions.

Vous avez disputé beaucoup de grands matches. Où placez-vous celui de ce soir ?
Beaucoup de matches sont particuliers mais une finale, en Grand Chelem, ça rend les choses encore plus spéciales. Et puis le scénario à la fin a rendu la journée inoubliable et intègre directement mon histoire dans ce sport. Ce trophée veut dire tellement pour moi. C'est une satisfaction personnelle d'avoir résisté dans tous ces moments difficiles (pendant le match). J'essaie d'habitude de garder les émotions mais c'était impossible à la fin aujourd'hui.

Daniil Medvedev a dit qu'il se voyait déjà battu au troisième set. Et vous, avez-vous imaginé perdre cette finale ?
Quand on a une balle de break contre soi au cinquième set... On est en danger (sourire). Mais j'ai essayé d'éviter ces pensées, j'ai toujours cru que j'aurais encore des opportunités. J'étais dans une situation différente de la sienne quand il était breaké au troisième après avoir perdu les deux premières manches. Moi dans la mienne, c'était dur de me dire que j'allais perdre.

« Le record en Grand Chelem ? Ce n'est pas ce qui me rendra heureux ou pas »

Votre expérience de ce genre de rendez-vous vous a-t-elle aidé ?
J'ai aussi trente-trois ans et ça, ce n'est pas un avantage (sourire). Mais mentalement, oui. Même si on est dans une dynamique négative, on croit qu'on peut toujours avoir sa chance au dernier set. Dans le cinquième, tout devient difficile pour tout le monde. Mentalement, c'est différent. Mon idée, c'était de résister au début du cinquième, de ne pas perdre mon service à ce moment-là.

Vous voilà avec dix-neuf titres en Grand Chelem, à un seul du record de Roger Federer.
Comme je le dis toujours. J'aimerais être celui qui en a gagné le plus mais quand je vais m'entraîner, je ne pense pas à ça. Je joue au tennis parce que j'aime ça. Et le tennis, c'est plus que les tournois du Grand Chelem. Je joue pour être heureux. La victoire d'aujourd'hui me rend super heureux mais il y a trois semaines gagner à Montréal était un bon moment aussi. Après, les titres en Grand Chelem, c'est ce qui attire les fans et créé de l'émulation, c'est bien pour notre sport. Je suis honoré de faire partie de cette bataille mais je répète toujours la même chose. On ne peut pas passer ses journées à se dire qu'on a plus ou moins qu'un autre parce qu'on se frustre en pensant comme ça. Que j'ai le plus ou pas, ce n'est pas ce qui me rendra heureux ou pas.

Et la place de numéro 1 mondial en fin d'année qui est accessible, est-ce un objectif désormais ?
Je dois penser à ma carrière d'une manière différente que de viser la place de numéro 1. Je veux être compétitif le plus longtemps possible. Or si on cherche vraiment à avoir le numéro 1, on peut perdre des années de carrière. Je suis là, j'aurai une chance, ce sera génial mais ce n'est pas mon but principal. »

publié le 9 septembre 2019 à 05h33 mis à jour le 9 septembre 2019 à 09h22
commentaires (165) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
EnzoBa14 le 09 septembre 2019 à 08h35

Si quelqu’un doit battre le record de Rodger, autant que ça soit Rafa! Quel champion extraordinaire et personne normale, humble et (visiblement) sympathique.

répondre
174
17
voir tous les commentaires... (165)