Hiroshima : une finale 100 % japonaise

Le tournoi d'Hiroshima sera le théâtre, dimanche, d'une finale 100 % japonaise entre Misako Doi et Nao Hibino. Une première depuis 1997.

La Japonaise Misaki Doi, 107e joueuse mondiale, a rejoint sa compatriote Nao Hibino (146e) en finale du tournoi WTA disputé à Hiroshima, en dominant lors des demi-finales la Russe Veronika Kudermetova (48e) samedi (6-4, 6-3). Hibino avait, plus tôt dans la journée, renversé la situation face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu (125e) pour l'emporter en trois sets (4-6, 6-0, 6-3) et accéder à sa première finale depuis 2017.

lire aussi

Le tableau

Doi, ancienne n°30 mondiale (meilleur classement en 2016), jouera sa deuxième finale cette saison après avoir remporté le titre à Bastad (Suède) en juillet sur le circuit secondaire. La Nippone de 28 ans visera dimanche son deuxième trophée sur le grand circuit après celui conquis au Luxembourg en 2015, tout comme Hibino dont le seul titre remporté jusqu'ici remonte aussi à 2015 (Tachkent).

Ce sera la première finale 100% japonaise depuis celle du tournoi de Jakarta en 1997 (victoire de Naoko Sawamatsu aux dépens de Yuka Yoshida).

publié le 14 septembre 2019 à 15h48