Coup de chaud sur la Rade et le RC Toulon

Alors qu'il menait largement les débats, le RCT s'est fait peur en laissant revenir le Racing 92. Finalement, Toulon s'offre un succès important à Mayol.

Après avoir largement mené, les Toulonnais, ici Daniel Ikpefan, ont finalement repoussé de justesse des Franciliens, Chavancy (12) et Iribaren, qui ont tout donné jusqu'au coup de sifflet final. (F.Porcu/L'Equipe)

Coup de chaud sur la Rade et le RC Toulon

Alors qu'il menait largement les débats, le RCT s'est fait peur en laissant revenir le Racing 92. Finalement, Toulon s'offre un succès important à Mayol.

On joue la 51e minute de jeu. Impérial dans ses tentatives de buts (100 %), Anthony Belleau passe sa cinquième pénalité de l'après-midi. Les Varois prennent un avantage de dix-neuf points (29-10) et semblent se diriger vers un succès plutôt tranquille et un vrai match référence contre une grosse cylindrée du Top 14. Oui mais voilà, à Toulon on donne rarement dans le scénario facile.

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (10) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
Bastinho83 le 16 septembre 2019 à 08h30

"l'arbitre siffla pénalité, l'action fût terminée, 3 Toulonnais sont au sol avec les soigneurs, Que ce passe t'il ? y'a t'il une commotion ? il y a t'il une fracture ouverte ? La santé des joueurs me direz-vous, pas le problème de Tom qui glisse un message en toute discrétion de son ami Teddy: "joue vite copain, l'ailier est au soins"......" - Extrait du roman CHARABIA

répondre
15
6
voir tous les commentaires... (10)