UFC 237 : Jessica Andrade détrône Rose Namajunas et sauve l'honneur brésilien

Malmenée par Rose Namajunas durant les deux premiers rounds, Jessica Andrade s'est imposée par K.-O. sur un slam et devient la championne des poids pailles. Une victoire qui éclaire le bilan brésilien de l'UFC 237 organisé à Rio samedi.

Les choses n'avaient pas commencé de la meilleure des manières pour Jessica Andrade. La Brésilienne, qui combattait devant son public pour cet UFC 237, a subi la foudre de Rose Namajunas durant toute la première reprise. Bis repetita à l'entame du deuxième round. Toujours aussi précise, celle que l'on surnomme « Thug » a affiché une nette domination.

Du moins, c'était le cas deux minutes avant la fin de la reprise. Moment où Jessica Andrade a mis K.-O. la combattante américaine d'un violent slam. Grâce à cette brutale projection au sol, la Brésilienne devient donc championne des poids pailles. Après avoir échoué en 2017 face à celle qui était reine de la catégorie avant sa défaite contre Namajunas, Joanna Jedrzeczyk, elle n'a pas manqué sa deuxième occasion de conquérir la ceinture.

Une soirée difficile pour les légendes brésiliennes

Si les fans présents à Rio de Janeiro ont eu la joie d'assister au sacre de Jessica Andrade, ils ont connu une soirée relativement compliquée. Tout comme la plupart des combattants brésiliens. À commencer par Anderson Silva. À l'aube d'une retraite bien méritée, la légende de l'UFC (22 victoires par K.-O., 10 défenses de titres) a quitté l'octogone sur une jambe. « The Spider » s'est écroulé après un coup de pied au genou droit envoyé par son adversaire du soir, Jared Cannonier. Une image qui rappelle de mauvais souvenirs puisqu'Anderson Silva s'était fracturé la jambe droite en 2013.

Autre son de cloche pour José Aldo mais la déception est bien présente. Attendu comme l'un des combats les plus excitants de cet événement, le duel entre l'ancien champion emblématique des poids plumes et Alexander Volkanovski aura laissé sur sa faim plus d'un fan de MMA. La faute principalement à un José Aldo sans saveur et visiblement sans solution face à un Volkanovski d'une sérénité déconcertante. Au terme d'un combat maîtrisé de bout en bout, l'Australien n'a jamais été inquiété et s'est imposé par décision unanime.

À noter également que plus tôt dans la soirée, Rogerio Nogueiro, emblème du MMA au Brésil, s'était incliné par K.-O., tout comme Sergio Moraes, icône du ju-jitsu brésilien.

publié le 12 mai 2019 à 09h33 mis à jour le 13 mai 2019 à 18h56
commentaires (1) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
golemXIII le 13 mai 2019 à 12h51

La Brésilienne a une façon bien elle de planter une Rose...

répondre
4
0