Czech Masters : victoire de Thomas Pieters

Quatrième victoire à 27 ans pour Thomas Pieters.

Première victoire en trois ans pour Thomas Pieters, qui s'impose en -19. Le Belge termine un coup devant l'Espagnol Adri Arnaus. Romain Wattel est 14e, en -11, Alexander Levy 18e.

« Je suis si soulagé... Trois ans que je n'avais pas gagné ! » Thomas Pieters peut souffler, après un dernier putt converti pour la gagne, sur le 72e trou du Czech Masters. Quatre ans après avoir remporté ce même tournoi et lancé son palmarès sur le Tour, le Belge signe à Prague la quatrième victoire de sa carrière, trois ans après la dernière au Made in Denmark.

Parti seul leader puis tenant trois points d'avance dimanche après l'aller, le joueur de Ryder Cup édition 2016 se fera finalement bouger par son dauphin Adri Arnaus, qui le titillait depuis la veille au sommet du leaderboard. Deux birdies sur les trois derniers trous pour l'Espagnol et un bogey au 16 pour le Flamand provoqueront un dernier trou décisif, finalement assuré d'un par par Pieters, qui s'impose d'un coup et en -16.

« Je n'ai jamais douté de moi pendant ces trois ans (sans victoire), mais je peinais avec mon swing, poursuivra le vainqueur. Tout le monde veut me voir gagner deux ou trois fois par an, ça fait plaisir, mais ces attentes m'ont aussi coûté. J'avais l'impression de ne pas tout tirer de mon potentiel. Mais aujourd'hui, et contrairement à ce que j'aurais sûrement fait par le passé, j'ai gardé le contrôle de la journée pour m'imposer. »

Côté français, deuxième top 20 consécutif pour Romain Wattel, qui mène le train bleu avec sa 14e place. Auteur d'un eagle au 1 (par 5), le joueur de Bussy termine sa semaine par un 69 et un total de -11. Du bon également pour Alexander Levy, qui signe son premier top 20 depuis six mois, son premier sous l'ère Sean Foley (18e, -10). Enfin, 39e place pour Victor Dubuisson (70, -7).

publié le 18 août 2019 à 19h50
commentaires (3) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
ledandycasaoui le 18 août 2019 à 21h59

Pauvre Levy, c’est encore tres loin l’Amerique... un top 20 sur un petit tournoi de l’ET ! et Dubuisson il a essaye la peche en etang, sur les golfs certaines mares peuvent le combler ! Mdr pour ces 2 (grands) espoirs du golf français !

répondre
10
11