Esport - Counter-Strike : Astralis - Avangar en finale du Major

Avangar, la surprise du Major de Berlin. ( - ) Igor Bezborodov StarLadder

Astralis et la surprise du tournoi, Avangar, se sont qualifiés pour la finale du Major de Berlin samedi en battant respectivement NRG et Renegades.

Une équipe surprise, une autre en route vers un record inédit. Avangar et Astralis s'affronteront ce dimanche après-midi (17h30) en finale du Major de Berlin sur Counter-Strike. Les deux équipes se sont qualifiées samedi en battant respectivement Renegades (22-19, 16-6) et NRG (16-10, 16-9).

Avangar (15e au classement mondial) - formation venue d'Europe de l'Est - est un finaliste qu'on n'attendait pas à ce niveau. Ses joueurs ont impressionné individuellement et se sont frayé un chemin jusqu'à la finale d'une manière à peu près similaire à ceux de Gambit, vainqueurs du Major de Cracovie en 2017. Le Kazakh Dauren « AdreN » Kystaubayev, joueur clé d'Avangar, était déjà là. Personne ne l'attendait à l'époque, sa présence en finale est encore plus surprenante aujourd'hui.

En face, les Danois d'Astralis (n°4) ont joué trois finales de Majors et ont gagné chacune d'entre elles. L'équipe est - à égalité avec Fnatic - la plus titrée de l'histoire de cette compétition. Elle sera favorite contre Avangar et cherchera à devenir la première à remporter trois Majors de rang et quatre titres en tout au sein de la catégorie de tournois la plus prestigieuse sur CS : GO.

Meilleure équipe du monde (probablement de l'histoire de Counter-Strike) en 2018 et jusqu'au mois de mars 2019, Astralis a retrouvé en Allemagne le jeu qui lui a permis de dominer la scène professionnelle durant une année entière. Son match contre NRG samedi, maîtrisé de A à Z, ne laisse que peu d'espoirs pour Avangar. A priori. Parce que cette dernière équipe a pour elle d'être beaucoup plus imprévisible et dure à lire que les autres. Tout semble écrit pour qu'Astralis s'impose. Avangar a simplement le profil du parfait trouble-fête.

publié le 8 septembre 2019 à 08h47