Grand Prix de Québec : Julian Alaphilippe, la force tranquille

Julian Alaphilippe aborde sa fin de saison au Québec (ce vendredi et dimanche) en pleine décontraction. Ça ne l'empêche pas de rester très ambitieux pour le Mondial et la Lombardie.

Julian Alaphilippe est ambitieux avant les Mondiaux. (B. Papon/L'Équipe)

Grand Prix de Québec : Julian Alaphilippe, la force tranquille

Julian Alaphilippe aborde sa fin de saison au Québec (ce vendredi et dimanche) en pleine décontraction. Ça ne l'empêche pas de rester très ambitieux pour le Mondial et la Lombardie.

Les mots sont les mêmes tout comme les expressions du visage qui respirent la sérénité. Julian Alaphilippe (27 ans) ne peut pas tricher, il serait même inconcevable pour lui d'affirmer que sa saison va se jouer dans les trois semaines à venir, sur ces cinq dernières courses inscrites à son programme, les deux classiques québécoises ce vendredi et dimanche, le Championnat du monde au Yorkshire (Grande-Bretagne), le 29 septembre et le final en Italie à Milan-Turin avant le Tour de Lombardie (9 et 12 octobre).

Pour lire la suite, abonnez-vous :

déjà abonné ? se connecter
s’abonner pour lire la suite
commentaires (61) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
catesson le 13 septembre 2019 à 07h43

Quel exemple d'humilité pour les jeunes , certains devraient prendre exemple, je pense aux footeux...

répondre
25
10
voir tous les commentaires... (61)