Peter Norman, soutien des Black Power aux JO 68, a sa statue

Longtemps considéré comme un paria en Australie pour son soutien au poing levé des athlètes noirs américains Tommie Smith et John Carlos sur le podium olympique de Mexico en 1968, l'Australien Peter Norman possède dorénavant sa statue à Melbourne.

Il fait partie de l'une des images les plus connues et marquantes de l'histoire des Jeux Olympiques. Pourtant, pendant très longtemps, Peter Norman était considéré comme un paria en Australie pour avoir soutenu les Américains Tommie Smith et John Carlos lors de leur protestation contre la discrimination raciale sur le podium des JO 1968 de Mexico.

À côté des deux athlètes levant un poing ganté de noir pendant l'hymne américain, l'Australien était apparu avec un badge portant l'inscription "Olympic Project for Human Rights" (Projet olympique pour les droits de l'Homme). Un geste qui lui coûta cher puisque le vice-champion olympique du 200 m en 1968 ne sera pas sélectionné pour les Jeux suivants à Munich (1972), tout comme il ne sera pas invité aux JO de Melbourne chez lui en 2000.

Depuis, un hommage posthume lui avait été rendu en 2006 et la Fédération australienne avait promis d'agir. C'est chose faite depuis ce mercredi avec l'inauguration de sa statue près du stade Lakeside à Melbourne, sa ville d'origine.

publié le 9 octobre 2019 à 18h05 mis à jour le 9 octobre 2019 à 18h59
commentaires (27) commenter cet article
les mieux notés les plus récents
magul le 09 octobre 2019 à 18h14

Super, les mecs ont attendu qu'il soit mort pour lui rendre hommage. Quelle honte.

répondre
35
4
voir tous les commentaires... (27)